Posted on

Les marques automobiles ont compris qu’avec l’âge, la voiture est un élément de confort dans lequel investissent volontiers les seniors.

 

«Après 50/55 ans, nos clients ont une idée très précise ce qu’ils veulent et ce sont des acheteurs très agréables qui misent avant tout sur le confort. Ils ont rarement des problèmes de financement donc moins stressé aussi face aux conseillers » souligne un responsable de concession à Saint-Pierre. Données qui en étonnera plus d’un sans doute, l’un des premiers critères auxquels font attention est de pouvoir prendre en charge confortablement leurs petits enfants précise-t-il.»

«Moi, reconnait Roger, 64 ans, ca a même été ma priorité. Mes petits-enfants aiment se promener avec nous. Ca les change de la voiture de papa maman. » Ce n’est évidemment pas le seul critère. « Je ne suis plus un fou des performances et autres, ce qui compte avant tout c’est mon confort et comme beaucoup sans doute, une automatique… » «Moi l’important, c’est de descendre et de monter facilement dans la voiture» dira Geneviève avec un grand sourire «et bien sûr je regarde beaucoup tout ce qui est sécurité…. »

Roger ne fait pas ses 71 ans. «J’aime bien avoir la liberté de me rendre quand je veux là où je veux sans avoir à me soucier des transports en commun et surtout de savoir si ma voiture va démarrer ou pas, donc pour moi ma voiture, c’est à mon âge, quelque chose dont je prends grand soin et que je n’hésite pas à renouveler si nécessaire… »

Ils achètent français

En tête de liste de modèles préférés par les plus de 55 ans: les monospaces, les Crossover et surtout les SUV dont les acheteurs sont les plus âgées. Devant d’autres critères de comparaison, les seniors sont avant tout des adeptes des marques françaises.

Moins étonnant, la grande majorité est adepte du neuf. Peu sont prêts à fréquenter les garages et concessions après l’achat en dehors de révisions sures. Ce qui explique aussi qu’ils renouvellent souvent leurs voitures. Et pourtant, ils font bien moins de kilomètres que les plus jeunes.

 

Des acheteurs de voitures neuves en majorité

« C’est notre premier marché à La Réunion… » Ce directeur de marketing d’un grand groupe local est sans ambiguité ! En 2014, l’âge moyen des acheteurs de voitures neuves étaient de 55,3 ans, deux ans plus tard de 56 ans et depuis, cet âge ne cesse de grimper expliquent les spécialistes. Plus impressionnant, souligne un institut d’analyses data, les acheteurs de plus de 66 ans représentent 26 %s des acheteurs de véhicules neufs.

 

Des options qui séduisent

Avec leurs modèles surélevés, les constructeurs ont su s’adresser à ceux et celles qui réfléchissent à deux fois devant des modèles trop bas de caisses. Sièges pivotants, portes coulissantes, coffres ouvrant sans contact, sièges qui montent lorsque la portière s’ouvrent, ne sont pas les seuls éléments de confort qu’ont imaginé les constructeurs pour séduire notamment les seniors. D’autant qu’ils apparaissent de plus en plus de série. Si les boites automatiques ont supprimé la pédale d’embrayage, les régulateurs de vitesse ne nécessitent plus d’accélérer ou de freiner constamment. L’aide au stationnement ou les caméras de recul sont tout autant appréciés

 

IMPRIMER

Laisser un commentaire