Posted on

Savoir se défendre : c’est ce que vous propose le Taï-Do, un art martial japonais où il n’y a pas de compétition et qui s’appuie  sur les philosophies orientales.

Rencontre avec un membre du TAÏ-DO BUDO DYONISIEN, Gérard Castellvi. Un dynamique adepte de cette discipline qui a décidé, à 60 ans, d’écouter «enfin» son corps.

Lorsque Gérard Castellvi parle de Taï-Do, son énergie et  son enthousiasme sont très vite communicatifs. Il vous sera difficile de ne pas vouloir en savoir plus ! Sa définition la plus stricte du Taï-Do : un art martial de défense mais sans compétition. « Mais chez nous, les compétitions cela n’existe pas », s’empresse-t-il de préciser.  « Nous avons certes des ceintures, des grades mais ce n’est pas de la compétition

Ensuite, le pétillant grisonnant est intarissable. «Il s’agit de savoir se défendre. De vaincre sans combattre. Le Taï-Do c’est une philosophie de vie, une philosophie asiatique à la portée de tout le monde à tous les âges. »

Taï  signifie le corps. Do, c’est le chemin.

Il y a le corps physique pour se défendre «mais chez nous, insiste Gérard Castellvi, c’est l’art de l’esquive et le corps mental pour choisir son chemin. Dans la vie, c’est la manière dont on va vers le but que l’on s’est fixé qui est important.» 

 

L’art de l’esquive

 

« Face à l’autre, le Taï-Do nous permet avant tout de prévenir les agressions. » ajoute-t-il. «Nous n’utilisons pas la force !» Une preuve ? «Un jour, j’ai eu à faire face à un jeune homme très agressif qui est sorti de sa voiture. J’en ai fait de même et, comme c’était en fin d’année,  je lui ai souhaité bonnes fêtes ! Déjà de voir un monsieur âgé ne pas avoir peur, il a été tellement désarçonné ! Et avec ce que je  lui ai dit,  il est reparti… »

Le Taï-Do, c’est aussi l’entraide, le partage, poursuit Gérard Castellvi. « C’est chacun son rythme. Tant qu’on se sent en forme physiquement. Il ne faut ni rapidité ni force, juste être réactif surtout mentalement. Nous apprenons à désamorcer l’agressivité, à rester serein et à avoir confiance en soi. Même à nos âges on a encore parfois besoin d’avoir confiance en soi… » dit- il avec son sourire illuminant. « Le Taï-Do, c’est d’abord la santé, ce n’est pas seulement un art martial. C’est un équilibre de vie. Comme le Ying et le Yang. Même à 50, 60, 70 ans, on en a besoin. Moi j’ai attendu d’avoir 60 ans pour écouter mon corps… »

 

  • Dans toute l’île

 

Il existe plusieurs club de Taï -Do dans l’île : un à Saint-Paul, un à La Plaine des Palmistes, un à  Saint-Pierre et trois à Saint -Denis.

 

« C’est un équilibre »

 « C’est le chemin qui est important dans la vie. On essaye de s’approcher de la sagesse mais on n’y arrivera jamais. Taï-Do do fait le parallèle avec la vie quotidienne. C’est un équilibre. Même à nos âges on a encore parfois besoin d’avoir confiance en soi…  Il ne faut pas rompre le lien social, il faut continuer à rester positif, à avoir des projets. Par rapport aux plus jeunes, quand on est,  disons, moins jeunes, » explique Gérard Castellvi dans un grand éclat de rire. «  Quand nous devenons des ainés, nous savons peut-être davantage être conscients des risques dans tous les domaines de la vie, et pas seulement physiquement. Nous savons les prévenir. Nous savons prendre du recul… »

                                                                                La sagesse du lion

 

L’emblème du club de Taï-Do Budo dionysien, le club de Gérard Castellvi : un lion. «Pas le lion fort, agressif qui est  l’interprétation occidentale. Non, il s’agit plutôt du  lion  sage et protecteur, celui qui nous permet ne nous protéger nous même mais aussi de protéger les autres ».

Où S’adresser ?

 

Ligue réunionnaise de Tai Do

Président : M. Jacky LEBOND

0692 65 51 39.

Page facebook : taidodelaréunion

Taï-Do BUTO dionysien

 

Dojo Aquabob

169, rue Jules Auber à Saint-Denis

(A côté de l’école de Joinville).

Le saviez –vous ?

 

Taï-Do, Judo, aïkido, Kendo, Bushido…. Sports ou arts martiaux mais Pourquoi Do ? Do, comme le chemin, la voie, en japonais ! Après, chacun choisit  la manière de  suivre son parcours en choisissant sa discipline.

IMPRIMER

Laisser un commentaire