Posted on

On y a tous droit…

Depuis le 1er janvier de cette année, l’une des mesures phares de la transition écologique, la prime à la conversion, est entrée en vigueur. Elle permet notamment aux ménages les plus modestes de bénéficier d’une prime, variable selon les revenus, pour changer leur véhicule vieux et polluant contre un modèle plus récent, neuf ou d’occasion. Avec un coup de pouce supplémentaire pour un véhicule hybride ou électrique…

Pour bénéficier de cette fameuse prime à la conversion, de nombreuses conditions tant au niveau de votre situation de contribuable que du modèle que vous possédez existent : – Achat d’un véhicule électrique neuf ou d’un véhicule hybride rechargeable neuf avec contrainte d’autonomie :
> 2500 €, sans condition de revenus.
– Achat d’un véhicule électrique d’occasion ou d’un véhicule hybride rechargeable d’occasion avec contrainte d’autonomie :
> 2500 € pour un foyer non imposable,
> 1000 € pour un foyer imposable.
Achat d’un véhicule thermique (essence, diesel ou GPL) Crit’air 1 ou hybride rechargeable sans contrainte d’autonomie, neuf ou d’occasion, dont le taux de CO2 est inférieur ou égal à 122 g/km :
> 1000 € pour un foyer imposable,
> 2000 € pour un foyer non imposable.
Achat d’un véhicule thermique (essence, diesel ou GPL) Crit’air 2, neuf ou d’occasion, dont le taux de CO2 est inférieur ou égal à 122 g/ km :
> 2000 € pour un foyer non imposable.
Achat d’un deux-roues, trois_roues motorisé ou quadricycle électrique neuf :
> 100 € pour un foyer imposable,
> 1100 € pour un foyer non imposable…
Ces primes peuvent être doublées si vous êtes non imposable ou que vous utilisez votre véhicule pour vos déplacements professionnels (12 000 kms par an), une attestation de votre employeur étant alors obligatoire. La meilleure des solutions reste de faire le tour des concessions et de choisir les meilleures offres…

IMPRIMER