Posted on

Chocolat et diabète sont-ils compatibles ? Faut-il se priver de chocolats quand on est diabétique ? Vous vous êtes encore posé ces questions pendant les dernières fêtes de Pâques.

«Ma maman ? Lui donner du chocolat ? Pas question, elle est diabétique…» voilà la première réponse de Françoise. Chocolat ou pas lorsque l’on est diabétique ? Les bienfaits du chocolat pour le moral et la santé «sont bien connus» souligne pourtant la Fédération française des diabétiques. Mais la jeune femme n’a pas tout à fait tord puisqu’elle s’empresse de rajouter « surtout pas de chocolat car en plus ma maman est gourmande et les dévore… » Pour la Fédération Française des Diabétiques  , c’est aussi une histoire de modération ! Alors quels conseils donner à Françoise pour ne pas priver sa maman de ses petits plaisirs ? Le premier : continuer à en lui offrir du chocolat «plaisir» mais lui apprendre occasionnellement, avec modération et en privilégiant la qualité à la quantité. Une bonne nouvelle donc : chocolat n’est donc pas interdit lorsque l’on a le diabète.

Pas interdit

Il n’y a pas le chocolat mais des chocolats. Comment reconnaitre alors ce fameux chocolat «plaisir » ? En faisant ses courses, difficile de s’y retrouver parmi les différentes sortes de chocolat qui tentent la maman de Françoise. Dans les rayons, on trouve du noir, du blanc, ceux au lait, les fourrés, des pâtes à tartiner… et bien d’autres produits marketing chocolat.

Nous voilà bien dépourvus. A moins d’avoir fait des études de diététique, de devenir des spécialistes des étiquettes. Ce n’est donc pas une mince histoire. Et quand bien même on fait attention à tout, d’un chocolat à l’autre la composition est différente. Sans parler des qualités purement nutritionnelles.

 

Noir et supérieur

Une indication tout de même : le chocolat noir est celui qui convient le mieux aux diabétiques. Riche en magnésium, nécessaire au bon fonctionnement neuro neuromusculaire, il a également des propriétés anti anémique avec le fer qu’il contient. Sa teneur en vitamine E et en cuivre ne sont également pas à négliger.

Et parmi les chocolats noirs, le chocolat noir supérieur avec un pourcentage de cacao élevé, est celui à privilégier. Il est moins sucré et ne contient pas d’arômes artificiels, de conservateurs, de colorants, d’agents de texture ou d’huiles végétales en plus du beurre de cacao. Il a plus de qualités nutritionnelles que les chocolats bas de gamme au lait ou fourrés souligne la Fédération française des diabétiques

Sources : Fédération Française des Diabétiques/Nicole Kucharski, diététicienne nutritionniste diplômée. 

Light ou pas ?

Et les chocolats light ? Pour la Fédération française des diabétiques, ils ne contiennent pas de saccharose (sucre) «mais du maltitol, un polyol qui est calorique (2,4 kcal/g), pour une qualité gustative qui laisse souvent à désirer. » Un conseil : éviter les produits contenant du fructose «car son excès augmente le taux de triglycérides dans le sang, ce qui constitue un facteur de risque cardiovasculaire.»

Coup de cœur : le fondant noir 80 % chez Mascarin

A La Réunion, nos chocolats n’ont rien à envier aux chocolats plus réputés. Chez Mascarin, qui dispose de as propre chocolaterie au Port, le Fondant noir 80 % Corsé ou le noir dessert 64 % pour vos gâteaux et autres recettes plaisir sont déjà de très bonnes références.

Vous souhaitez recevoir régulièrement des conseils en santé, forme, bien-être, des bons plans, rejoignez Seniors en remplissant notre formulaire de contact. 

Faites nous également part de vos sujets de prédilection, ou de vos témoignages.

 

 

IMPRIMER

Laisser un commentaire